16/08/2008

Le CIO sanctionne deux athlètes contrôlés positifs

Le CIO sanctionne deux athlètes contrôlés positifs

La commission exécutive du Comité International Olympique (CIO) s'est réunie ce matin afin de statuer sur des infractions aux Règles antidopage commises par deux athlètes à l'occasion des Jeux de la XXIXe Olympiade à Beijing.
 
Le CIO a annoncé aujourd'hui que le tireur Jong Su Kim, de la République populaire démocratique de Corée, avait violé les Règles antidopage à l'occasion des Jeux de la XXIXe Olympiade à Beijing.
 
M. Jong Su Kim, 31 ans, a été contrôlé positif au propranolol les 9 et 12 août 2008.

Après avoir entendu le rapport de la commission disciplinaire, la commission exécutive du CIO a pris ce matin la décision suivante :
 
L'athlète Jong Su Kim, République populaire démocratique de Corée, tir,
 
- est disqualifié de l'épreuve masculine du pistolet à air comprimé 10 m, où il s'est classé troisième; 
 
- est disqualifié de l'épreuve masculine du pistolet 50 m, où il s'est classé deuxième;
 
- est exclu des Jeux de la XXIXe Olympiade à Beijing en 2008;
 
- se voit retirer ses médailles et diplômes obtenus dans les épreuves susmentionnées; 
 
- se voit retirer avec effet immédiat sa carte d'identité et d'accréditation olympique, laquelle est annulée. 
 
- La Fédération internationale de tir (ISSF) est priée de modifier en conséquence les résultats des épreuves susmentionnées et de considérer toute autre mesure relevant de sa compétence.
 
- Le CNO de la République populaire démocratique de Corée, reçoit l'ordre de rendre au CIO, dans les plus brefs délais, les médailles et diplômes remis à l'athlète pour sa participation aux épreuves susmentionnées. 
 
- Le CNO de la République populaire démocratique de Corée et le BOCOG veilleront à l'application totale de cette décision. 
 
- Cette décision entre en vigueur immédiatement.
 La décision concernant M. Jong Su Kim (en anglais uniquement) 
La commission exécutive du CIO a également pris note de la décision de la commission disciplinaire concernant le cas de la gymnaste artistique Thi Ngan Thuong Do, du Vietnam, qui a commis une violation des Règles antidopage aux Jeux de la XXIXe Olympiade à Beijing. Mlle Thi Ngan Thuong Do, 19 ans, a été contrôlée positive au furosémide le 10 août 2008.
 
La commission disciplinaire du CIO a pris la décision suivante : 
 
L'athlète Thi Ngan Thuong Do, Vietnam, gymnastique artistique, 
 
- est disqualifiée des épreuves de qualification féminines du concours multiple en gymnastique artistique, où elle s'est classée 59e;
 
- est exclue des Jeux de la XXIXe Olympiade à Beijing en 2008;
 
- se voit retirer avec effet immédiat sa carte d'identité et d'accréditation olympique, laquelle est annulée. 
 
- La Fédération Internationale de Gymnastique (FIG) est priée de modifier en conséquence les résultats de l'épreuve susmentionnée. Le dossier de l'athlète sera transmis à la FIG, qui est priée de considérer toute autre mesure relevant de sa compétence. 
 
- Le CNO du Vietnam et le BOCOG veilleront à l'application totale de cette décision.
 
- Cette décision entre en vigueur immédiatement.
 
 
Conformément aux Règles antidopage du CIO applicables aux Jeux de la XXIXe Olympiade à Beijing en 2008, des contrôles ont lieu sous les auspices du CIO du 27 juillet au 24 août. Durant cette période, le CIO effectue des tests avant et après les compétitions. Après chaque épreuve, le CIO contrôle systématiquement les cinq premiers athlètes au classement plus deux concurrents choisis au hasard.
 
À l'occasion des Jeux Olympiques de 2008 à Beijing, le CIO procédera à 4 500 tests; 700 à 800 concerneront la détection de l’EP0 dans les urines et 900 seront des contrôles sanguins.

06:45 Écrit par Michel Orban dans Tennis de table | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cio, jo |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.