29/03/2008

Comité International Olympique

Déclaration de Jacques Rogge, président du Comité International Olympique

L'allumage de la flamme olympique à Olympie est pour nous l'occasion de réfléchir au rôle du Comité International Olympique (CIO).

Le CIO a pour principale responsabilité d'offrir les meilleurs Jeux possible aux athlètes, qui le méritent - ce que nous nous efforçons de faire en étroite et active collaboration avec le comité d'organisation de Beijing.

Avoir attribué les Jeux Olympiques au pays le plus peuplé de la planète mettra l'Olympisme à la portée d'un cinquième de l'humanité.

Nous pensons qu'en ouvrant la Chine au regard du monde à travers les 25 000 représentants des médias qui assisteront à la manifestation olympique, le pays changera. Les Jeux Olympiques sont une force au service du bien. Ils sont un catalyseur de changement, non un remède à tous les maux.

Désireux de tirer parti des Jeux, les ONG et les défenseurs des droits de l'homme demandent au CIO d'agir à leurs côtés.

Le CIO est incontestablement respectueux des droits de l'homme.

Nous respectons les ONG et les groupes militants, ainsi que les causes qu'ils soutiennent - nous dialoguons du reste régulièrement avec eux - mais nous ne sommes ni une organisation politique ni un organisme militant.

Comme je l'ai déclaré le week-end dernier, la situation au Tibet préoccupe vivement le CIO. Nous avons déjà exprimé l'espoir de voir ce conflit se régler pacifiquement le plus rapidement possible. La violence, quelle qu'en soit la raison, est contraire à l'esprit et aux valeurs olympiques.

Le CIO continuera de respecter la cause des droits de l'homme et oeuvrera sans relâche avec la Chine pour le bien-être des athlètes et le succès des Jeux Olympiques.

05:15 Écrit par Michel Orban dans Tennis de table | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : info, actu |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.